Emir Kusturica à l’Élysée-Montmartre

Emir Kusturica à l’Élysée-Montmartre

Texte publié sur le site Internet de la radio Oui FM, 20 avril 2001.

Chronique Concert
Emir Kusturica à l’Élysée-Montmartre

Emir Kusturica, metteur en scène yougoslave d’Underground, s’est octroyé une pause musicale avec le groupe de ses jeunes années, le No-Smoking Orchestra. Au programme, une musique festive, mélange vitaminé de rock déjanté et de chansons populaires tziganes, le tout dans une ambiance chaleureuse, les titres étant entrecoupés par les interventions des musiciens-acteurs (Lubenica, Prnavor et sa danse sensuelle). Une belle prestation teintée d’humour rappelant tout à fait les films du réalisteur. À noter les performances impressionnantes du violonistes virtuose (jouant de son instrument dans toutes les positions possibles) et du fou chantant. On se demande par contre quel est le rôle exact d’un Kusturica resté dans l’ombre tout au long du spectacle. Peut-être aurait-il été plus à l’aise ne caméra à la main plutôt qu’une guitare avec laquelle il fait office de figurant.