Données pour la vie

Données pour la vie

Texte publié dans le journal de la Simulation du Parlement européen Canada – Québec – Europe (SPECQUE), PerSPECQUEtives, volume 11, 29 août 2008, page 7

Version pdf

Données pour la vie

Hier après-midi, l’eurodéputé Ananda Plate, du Parti socialiste européen, a proposé une résolution portant sur la création d’une base de données communautaires en matière de santé.

Une telle banque constituerait un progrès important pour une future intégration sanitaire européenne. L’Agence exécutive pour le programme de santé publique serait en charge d’un réseau européen de spécialistes et d’instituts sanitaires publiques et privés. Ces derniers pourraient accéder à la base de données.

La majeure partie du débat s’est fait autour de la collecte des données et les mesures à prendre pour les sécuriser. Et l’Europe des Nations s’en est donnée à cœur joie, en particulier Baptiste Godrie. L’eurodéputé a proposé d’aller plus loin et d’ouvrir le registre aux services policiers, quitte à faire un suivi avec les individus les plus déviants de la société.

Mais voilà, Ananda Plate a par la suite fait une précision majeure. La base de données sera anonyme. Et les chercheurs seulement y auront accès. De quoi clouer le bec à tous les députés aux idées arrêtées.