La Grande Guerre

La Grande Guerre

Émission Le gant de toilette, diffusée sur les ondes de Radio Panik, le mardi 8 novembre 2016.

À l’approche du 11 novembre, jour anniversaire de la signature de l’armistice de 1918 et fin de cette n-ième guerre, on reçoit à nouveau Jacques Esnault. Ce passionné de chants militants s’en est allé sur le champ de bataille et nous rapporte moult morceaux de musique qui nous démontrent, encore une fois, que la lutte des classes est partout, même au niveau culturel.Playlist:

  • « La grève des mères » – Montéhus (1905)
  • « Gloire au 17ème! » – Montéhus (1907)
  • « Biribi » – Aristide Bruant (1889), interprété par Les Quatre Barbus
  • « La Marseillaise des requins » – Gaston Couté (1911), interprété par Bernard Meulien
  • « Les conscrits insoumis » – Anonyme (fin 19e siècle), interprété par Marc Ogeret
  • « À tous les enfants » – Boris Vian (1954), interprété par Francesca Solleville
  • « Au ravin des enfants perdus » – Dominique Grange (2013)
  • « 1916, fusillés pour l’exemple » – Jerry Pineau (?), interprété par Jilber Fourny
  • « Gorizia » – Anonyme (1917), interprété par Alizée Elefante
  • « 1916 » – Motörhead (1991)
  • « Vive le pinard! » – Bach (1916)
  • « Le chant du départ » – Anonyme (1794)
  • « La médaille » – Renaud (1994)
  • « La Varsovienne » – Waclaw Swiecicki (1883)
  • « La Makhnovtchina » – Anonyme (1919)
  • « La chanson de Craonne » – Anonyme (1917), interprété par Marc Ogeret
  • « Mutins de 1917 » – Jacques Debronckart (1967)
  • « Non, non, plus de combats! » – Anonyme (1917), interprété par Le Corou de Berra
  • « Ich bin Soldat » – Anonyme (1870), interprété par Zupfgeigenhansel
  • « Giroflé-girofla » – Rosa Holt (1935), interprété par Rosalie Dubois

Illustration: Soldats français à l’assaut sortent de leur tranchée pendant la bataille de Verdun, 1916 (Collection DocAnciens/docpix.fr)