Version Orignal | P.O.U.T.I.N.E

Version Orignal | P.O.U.T.I.N.E

Émission Le gant de toilette, diffusée sur les ondes de Radio Panik, le mardi 9 mai 2017.

Faut dire aussi, son histoire est floue.

Et que tout est question de déséquilibre dans le trio d’ingrédients, dans le désordre ça donne : sauce-fromage-patate. Ah, tiens, le fromage, parlons-en. Faut pas choisir n’importe lequel, mais celui en grains. Et il a intérêt à passer le test du skouitch-skouitch.

La poutine divise.

Entre les pro-viandes et les pro-légumes.

Et toute est une question de boisson.

Mais toutes ces discordes finissent forcément dans un monde de douceur et de sucre.

La poutine, comme tout mythe, a ses institutions.

Et la poutine, comme toute religion, a ses excès. Et ses excessifs.

Surout que, la manger, c’est un peu comme réaliser un saut dans le vide de l’estomac. Et, tout chamboulé par ce trop-plein, il peut arriver qu’on inverse l’ordre des choses. Comme une crise poutinophile peut survenir en pleine nuit de la Fête du Travail, autant avoir de la réserve dans le congélo.

Le Québec, c’est aussi le hors-le-québec-en-canadie-française, et donc forcément, les AcadienNEs, quand on leur dit poutine, ils proposent leur variante.

Et elle s’exporte aussi plus loin, la poutine. Même chez les gastronomes franchouillards.

Et attention, la déviance phonétique n’est jamais très loin !

La poutine musicale :

Inspiration digestive : « Maudite poutine! Histoire approximative d’un fameux mets » de Charles-Alexandre Théorêt, publié aux Éditions Héliotrope, Collection « Bienvenue au Québec », en 2007.