Des litres d’eau chaude pour des heures d’écoute sonore

Des litres d’eau chaude pour des heures d’écoute sonore

Logo_RadioPanikÉmission Panikorama, diffusée sur les ondes de Radio Panik et co-animée avec Lydia, le lundi 6 octobre 2014.

Écoutez l’émission sur le site de Radio Panik.

Des litres d’eau chaude pour des heures d’écoute sonore

Tous les deuxièmes jeudis du mois, à 19h, à L’Eau Chaude / Het Warm Water, on s’assied confortablement autour du « poste de radio » pour écouter, collectivement, au café, des documentaires, enquêtes et fictions radiophoniques. Ces rendez-vous réguliers sont autant d’invitations à la rencontre, à la discussion et à la rêverie. Nos oreilles se perdent dans des paysages sonores multiples, nos langues se délient pour dire ce que l’on vient d’entendre. Une façon de vivre la radio autrement et de la défendre comme moyen d’expression politique et poétique.

Pour présenter la saison d’écoute, Stéphanie de L’Eau Chaude sera présente en studio, accompagnée de deux réalisateurs dont les documentaires seront diffusés durant les prochains mois au café: Éric Smeesters (« À toi demain ») et Tamara Joukovsky (« Débits de bière »).

Calendrier des écoutes/rencontres:

  • Jeudi 9/10: « À toi, demain » d’Éric Smeesters (en présence du réalisateur)
    • Un père conduit sa fille à l’école. Elle lui demande si on peut ne pas travailler. Il décide de suivre sa question, de la soumettre à l’entourage en commençant par son institutrice. Peu à peu, de l’éducateur à la conductrice du tram qu’elle prend tous les matins en passant par les voisins, la question évolue. Le père, lui, fait le lien, interroge et s’interroge. Qu’est-ce que le salaire ? Et si on le déconnectait de l’emploi ? Pourquoi cela semble-t-il une utopie ? Effort et mérite sont au cœur de la religion du travail mais les résistances au changement ne sont pas là où l’on pense…
  • Jeudi 13/11:  « À l’ombre des refuges – L’impossible documentaire en 3 parties » de Juliette Boutillier et Maria Grazia Noce (en présence des réalisatrices et de certains protagonistes du documentaire)
    • Ce documentaire de Juliette Boutillier et Maria Grazia Noce donne la parole à des personnes qui ont fait l’expérience du milieu psychiatrique, soit en tant que patient, soit en tant qu’intervenant. À tour de rôle et en changeant de lieu en Belgique, chacun donne son regard sur la psychiatrie, de quelle idéologie elle découle et quel impact direct elle a dans une vie. On peut y croiser un ergothérapeute ou un architecte, tous ceux qui de loin ou de près ont eu dans leur rapport intime ou professionnel un lien au fait psychiatrique.
  • Jeudi 11/12: « Débits de bière » de Tamara Joukovsky (en présence de la réalisatrice) – coproduction BNA
    • « La fermentation est un processus de création. L’esprit de bière, invisible à l’œil nu, demeure insoupçonné. Toute la transformation se déroule dans des cuves, circule dans des vaisseaux, bouillonne et refroidit. L’infusion d’orge est ensemencée et le liquide sommeille aussi longtemps que les ferments agissent. Chez Cantillon, on privilégie la fermentation spontanée. L’assemblage des lambics constitue la facture de cette brasserie unique en son temps. A la jeune brasserie de la Senne, quant à elle a recourt à la fermentation chimique. On y prend malgré tout le temps d’élaborer les bières dans le respect des goûts et méthodes d’autrefois. Débit de bière conte les défis des maîtres-brasseurs d’aujourd’hui, ancrés dans le paysage urbain, Bruxelles.
  • Jeudi 8/01: « S’activer » de Sébastien Vanderborght (en présence du réalisateur)
    • Depuis la mise en place, en 2004, du plan dit « d’activation du comportement de recherche d’emploi », les personnes qui bénéficient d’allocations de chômage sont tenues de multiplier leurs efforts pour séduire un employeur et réintégrer le circuit du travail. Elles doivent en apporter périodiquement la preuve à l’Office National de l’Emploi, qui est chargé d’évaluer et de sanctionner ces efforts. Les trois récits que vous entendrez ici montrent que, dans un contexte où, en Wallonie, une offre d’emploi est disponible pour 25 candidats en moyenne, des chômeurs adoptent parfois des « comportements actifs » qui ne cadrent guère avec celui prévu par le législateur.
    • Un débat suivra l’écoute avec des collectif de chômeurs/travailleurs qui sont sur la brèche depuis des mois suite à l’annonce de la réforme du chômage pensée par le gouvernement Di Rupo dont l’entrée en vigueur est prévue au 1er janvier 2015.

 

Écoutez l’émission:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.