L’opposition souhaite plus de transparence

L’opposition souhaite plus de transparence

Texte publié dans le journal local Les Actualités Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce, édition du 14 avril 2010, page 5.

Version pdf
Version en ligne sur le site Internet des Actualités Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce

Conseil d’arrondissement de CDN-NDG du 12 avril 2010
L’opposition souhaite plus de transparence

Le seul élu de l’opposition dans l’arrondissement, Peter McQueen, a déposé sa toute première motion lors de la séance du conseil. Le conseiller de ville de NDG souhaite que les sommaires décisionnels soient publiés sur le site Internet de l’arrondissement, deux jours ouvrables avant les séances.

Les sommaires décisionnels contiennent le détail des points qui sont discutés et adoptés par les élus. Ces documents, fournis par l’administration, permettent aux conseillers municipaux de prendre des décisions éclairées sur les sujets à l’ordre du jour. Outre l’historique des dossiers, il est aussi question d’une mise en contexte, des détails ainsi que des impacts financiers.

«L’initiative est implantée dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal depuis plusieurs mois», précise l’élu de Projet Montréal. Dans cet arrondissement voisin, tous les élus sont du même parti que celui de Peter McQueen. En plus de pouvoir consulter à l’avance ces documents en ligne, les citoyens peuvent visualiser la vidéo des séances sur Internet, en direct ou en différé.

Pour l’élu, cette initiative favoriserait la participation citoyenne, à une époque où le Web est un outil utile pour transmettre de l’information aux résidents. «Cela ne coûterait pas un dollar de plus et les citoyens en profiteraient.»

Actuellement, les résidents de CDNNDG doivent téléphoner aux services administratifs pour avoir accès aux sommaires décisionnels avant la séance du conseil. Ils peuvent aussi les consulter sur place, le soir de la séance. Le maire Applebaum et les autres élus d’Union Montréal n’ont pas appuyé la motion de Peter McQueen. L’arrondissement n’ira donc pas de l’avant avec cette proposition. Le maire de CDN-NDG s’explique: «Il arrive qu’il y ait des changements dans les sommaires décisionnels jusqu’à la dernière minute. Et puis, on ne veut pas inquiéter les citoyens en rendant disponibles ces documents dont les points n’ont pas encore été adoptés par les élus. Enfin, il y a la question de la taille des fichiers. Les documents sont très lourds et les internautes pourraient avoir de la difficulté à les ouvrir.»

Une telle motion a aussi été déposée par Projet Montréal à la dernière séance du conseil municipal, en mars. Les élus de la majorité l’ont aussi rejetée.