Un nouveau défi pour Francine Senécal

Un nouveau défi pour Francine Senécal

Texte publié dans le journal local Les Actualités Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce, édition du 17 février 2010, page 9.

Version pdf
Version en ligne sur le site Internet des Actualités Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce

Un nouveau défi pour Francine Senécal

«L’Institut de gériatrie de Montréal (IUGM) est un trésor si peu connu», déclare la nouvelle directrice de la Fondation de l’Institut, Francine Senécal.

L’ancienne conseillère municipale dans le district de CDN a pris possession de son bureau au début 2010. «Pendant un mois, j’ai rencontré les directeurs et les infirmières-chefs. J’ai visité les départements pour bien comprendre ce qu’est l’Institut», explique Francine Senécal.

Car cet hôpital, en face de l’Oratoire Saint-Joseph, est considéré comme un «gérontopôle». Plus grand centre francophone d’Amérique du Nord sur les questions de vieillesse et de santé, l’IUGM abrite un centre d’expertise, un centre de recherche, un observatoire et une bibliothèque.

De plus, 400 personnes âgées y vivent à l’année. Une clientèle importante aux yeux de Francine Senécal. «Ils vont souvent venir terminer leur vie ici, c’est donc leur dernière maison. Nous sommes un milieu de vie pour ces aînés. Et travailler pour eux donne un sens à nos actions.»

La Fondation a pour objectif d’obtenir du financement. La priorité de la nouvelle directrice? Améliorer la qualité de vie des résidents. «Cela passe par l’achat d’équipement pour les soins, la décoration des unités, l’aménagement des chambres pour que ça n’ait pas l’air d’une chambre d’hôpital. Quand on voit ces personnes âgées, on veut qu’ils soient le plus heureux possible.»

La Fondation existe depuis 20 ans, mais ses activités ont tourné au ralenti pendant deux ans, notamment à cause de la crise économique.

La nouvelle directrice déposera dans quelques semaines un plan d’action auprès du conseil d’administration. Elle souhaite d’ailleurs inclure, au sein de ce comité, des représentants du milieu des affaires et des personnes issues du milieu communautaire de CDN.

Au service de la communauté

L’IUGM est bien ancré dans sa communauté, d’après Francine Senécal. «Pour des citoyens d’Outremont, de Westmount et de CDN-NDG, des membres de leur famille ont reçu des services ou ont fini leur vie ici. De plus, les bénévoles proviennent majoritairement du quartier.»

Ce n’est pas pour rien si la direction de l’IUGM a choisi cette ancienne conseillère municipale. «L’Institut souhaite être un partenaire corporatif encore plus actif dans CDN. Je connais bien le quartier et les organismes.»

Le retrait de la vie politique de Francine Senécal est définitif, mais elle voit dans son nouveau poste une continuité de son travail de conseillère. «Il est question de relations publiques et de promotion pour aller chercher des partenaires qui vont nous soutenir financièrement. C’est ce que je faisais avant avec les organismes du quartier. Cela implique d’utiliser les réseaux au bénéfice des personnes qui en ont besoin.»

Dès le printemps, la Fondation organisera des activités de financement avec les employés, les résidents et les bénévoles, puis avec le grand public. Par le passé, la Fondation a organisé des tournois de golf, des dégustations de vins et fromages ainsi que des spectacles musicaux et humoristiques. Les détails suivront dans les prochaines semaines.